Le projet d’agrandissement du métro de Moscou

Le projet d’agrandissement du métro de Moscou

8 septembre 2021 0 Par Sarah

Le trafic routier moscovite est l’un des plus denses au monde, ce qui engendre inévitablement d’importants épisodes d’embouteillages sur les principaux réseaux routiers. Afin de parvenir à fluidifier la circulation, les autorités gouvernementales ont entrepris de moderniser le vieux métro de Moscou. Les travaux pour la réalisation du projet ont démarré conjointement avec ceux de la 21e édition de la coupe du monde de football 2018.

La mise en œuvre du projet

Pour la réalisation de ce projet d’agrandissement du métro, près de 265 millions d’euros seront injectés. Une initiative coûteuse, mais noble qui a pour objectif de désengorger les principaux axes routiers en redirigeant une partie des usagers de la route vers l’utilisation du métro. Ce qui permettra à la fin de rallier plus aisément les zones périphériques à la métropole. D’ici à 2025, date prévue pour l’achèvement des travaux, la capitale russe sera dotée de 450 kilomètres de lignes qui vont desservir 250 stations. De quoi diminuer le flux de véhicules sur les axes routiers et par la même occasion réduire l’empreinte carbone de la capitale.

De plus, avec plus de 14 millions d’habitants, l’aire urbaine comprise, Moscou occupe la troisième place derrière Tokyo et Séoul sur le classement des villes ayant les plus importants trafics routiers au monde.

Un trafic routier fluide pour Moscou

Le métro de Moscou, une fois les travaux achevés, va insuffler un nouveau souffle de vie au réseau routier sous terrain. Une nouvelle que les piétons et militants de la protection de l’écosystème accueillent avec enthousiasme.

Vu l’ampleur du projet, les autorités ont décidé de confier la modernisation du métro à l’entreprise du milliardaire russo-ouzbek Iskander Makhmudov, la Transmashholding. Une fois le projet entièrement réalisé, le trafic routier devrait, selon les prévisions, connaître une réduction de 10 %. Par ailleurs, les nouvelles lignes du nouveau réseau seront annexées aux routes déjà existant afin d’en optimiser l’utilisation. Pour parvenir à ce résultat, le réseau sera réalisé suivant la forme d’un cercle disposé autour de Moscou.

Toujours dans le souci de garantir le bien-être de la population, les autorités ont décidé d’équiper le nouveau métro de wagons à la pointe de la technologie. Les locomotives seront, de ce fait, non seulement fonctionnel, mais aussi confortable et équipé d’une connexion Wi-Fi ainsi que des prises USB individuelles.

Les principales sources de financement des communes

Les taxes locales

Les taxes locales sont l’une des principales sources de financement des communes. Elles sont prélevées auprès de la population et sont regroupées en deux catégories, à savoir : la taxe d’habitation et la taxe foncière. Le paiement de la taxe d’habitation est obligatoire pour tous les citoyens de la commune. Tandis que celle foncière ne concerne que les possesseurs de biens immobiliers. Elle est fixée en tenant compte d’un taux défini par les autorités communales. Le taux est ensuite additionné au loyer que les propriétaires sont censés payer à la commune.

L’intervention gouvernementale

L’État central, dans son rôle d’État-providence, a l’obligation d’apporter une aide financière au développement communal. Toutefois, l’aide financière de l’État n’est pas la même pour toutes les communes. Le gouvernement entreprend une politique de discrimination positive au profit des municipalités les plus pauvres. Ainsi, il redistribue les biens de façon équitable tout en contribuant à hauteur de moitié dans le budget de chaque commune.

L’aide apportée par les institutions bancaires

Dans certains cas, l’aide apportée par l’état et les taxes locales ne parviennent pas à combler totalement les besoins des communes. Dans ce cas de figure, la municipalité a l’entière liberté de contracter auprès d’une banque un prêt. Néanmoins, pour bénéficier de ces fonds, la commune à l’obligation de justifier la demande de prêt en démontrant la crédibilité du projet ou des besoins. Le prêt ne sera accordé que si le projet est destiné à l’achat d’équipements durables ou à la réalisation de centre de loisirs destinés à la population.